Être enseignant au Bénin

ISBN 978-3-89645-835-3

Être enseignant au Bénin

Les mutations d’un groupe professionnel

Author: Clarisse Tama. With a preface by: Thomas Bierschenk. Series edited by: Thomas Bierschenk, Anna-Maria Brandstetter, Raimund Kastenholz, Matthias Krings, Carola Lentz.

Series: Mainzer Beiträge zur Afrikaforschung Volume 35

2014
336 pp.
2 colour maps, 4 facsimile reproductions, 1 diagram, numerous tables and charts
Text language(s): French
Format: 170 x 240 mm
800 g
Paperback
€ 42.80

The generalisation of primary education is one of the main objects of the Millennium Development Goals (OMD). Nevertheless, as long as there are not enough qualified and motivated teachers, the aim cannot be reached. In African countries, teachers represent half of the public servants. Therefore, they play a leading role in the economic development and in the nation building in sub-Saharan Africa.

Up to now, the living and working conditions of the teachers in southern countries are hardly examined. With her research study about primary school teachers in Benin, Clarisse Tama presents a system­atic exploration of the teaching profession. That working sociology is accompanied by an organisation sociology in the education sector in Africa, whose ethnographical and historical extent was unpublished down to the present day. At the same time, the study is a significant contribution to the research on the state at work in West Africa.

About the author:
Clarisse Tama studied social anthropology in Benin and Senegal and received her PhD from Johannes Gutenberg University in Mainz/Germany. She is an independent consultant, a member of the organization Genre en action and works in the study office R-Sud. Furthermore, Clarisse Tama plays a part in contributing to the establishment and, as a result, to the self-management of many women’s groups in rural areas. Since October 2013, she is lecturer and researcher at the Département de sociologie et anthropologie (DSA) at the university of Parakou in Benin.

Description en français:

L’universalisation de l’enseignement primaire est l’un des Objectifs majeurs du Millénaire pour le Développement (OMD). Tant qu’il n’y aura pas un nombre suffisant d’enseignants bien formés et motivés, cet objectif ne pourra être atteint.

Dans de nombreux pays d’Afrique, les enseignants représentent la moitié des effectifs du service public. Ils sont donc des acteurs clés du développement économique et de la formation de l’État en Afrique, dans les pays du Sud et au-delà.

Pourtant, les conditions de vie et de travail des enseignants dans les pays du Sud n’ont guère été étudiées jusqu’ici. Avec son étude sur les enseignants du primaire en République du Bénin, Clarisse Tama propose une étude systématique du métier d’enseignant. Cette sociologie du travail est accompagnée d’une sociologie de l’organisation du secteur de l’éducation en Afrique, d’une densité ethnographique et historique inédite à ce jour. Dans le même temps, cette étude constitue une contribution importante à la recherche sur l’État « réel » (the state at work) en Afrique (de l’Ouest).

Sur l’auteur:
Clarisse Tama a fait des études d’anthropologie sociale au Bénin et au Sénégal, obtenant ensuite un doctorat de l’Université Johannes Gutenberg de Mayence en Allemagne. Consultante indépendante, membre du réseau Genre en action et du bureau d’étude R-Sud, Clarisse Tama contribue à la formation et donc à l’autonomisation de nombreux groupements féminins du monde rural. Depuis octobre 2013, elle est enseignante-chercheure au Département de sociologie et anthropologie (DSA) de la Faculté des lettres, arts et sciences humaines (FLASH) de l’Université de Parakou au Bénin.


Accompanying material:

« backPrint version[top]
Back
 
© 2016 by Rüdiger Köppe Verlag